Menu | Contenu | Retour | Actualités | Progression | Rechercher | Pied de page | Accessibilité | Plan du site | Accueil
Paroisse Saint Dominique
20, rue de la Tombe-Issoire
Adresse Postale
11, villa Saint Jacques
75014 PARIS
Tél : 01 45 65 20 25
Fax : 01 45 65 58 48
st.dominique.paroisse@orange.fr
MESSES A SAINT-DOMINIQUE
Lundi, une seule messe à 18h30
Mardi à vendredi :
8h, 12h15, 18h30
Samedi : 9h, 18h30
Dimanche
Eglise Saint-Dominique

9h, 10h30, 18h30
Pour les enfants, à 10h30, garderie et partage de la Parole adaptée.
Chapelle Saint-Yves
(11, rue Saint-Yves) :
9h30 (en français)
11h00 (en polonais)

- Des horaires particuliers sont prévus pour les fêtes et les temps de vacances.
Consultez les Annonces de la semaine dans la colonne de droite.
Dans la même rubrique
vidéos de la paroisse
Trouver une messe ?
Le portail jeune de l'Eglise de France
Voulez-vous rencontrer Jésus ?
La Voix du 14ème
Conférences des évêques de France
Le Jour du Seigneur
Radio Notre Dame
RCF : Radios chrétiennes francophones
Le saint du jour
JPEG - 6.5 ko
Port Saint Nicolas
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Accueil « Sacrements, prières « Apprendre à prier - Choix de prières « Le Pharisien et le Publicain - Faire ou être ?

Le Pharisien et le Publicain - Faire ou être ?

La parabole du pharisien et du publicain nous donne un exemple du « faire » et l’ « être ».

Le pharisien fait plein de bonnes choses selon l’application stricte de la Loi. Il jeûne deux fois par semaine et donne le dixième de ses gains. Il se distingue des autres hommes car il n’est pas comme eux, qui, selon lui, font mal. Lui, il fait bien.

Le publicain n’est pas dans le « faire ». Il est. « Mon Dieu, prends pitié du pécheur que je suis ». Ce publicain sera rendu juste par Dieu, car il s’est reconnu à sa juste valeur, et a affirmé son péché. Il s’est montré comme il est. Il reconnaît qu’il a besoin du salut de Dieu.

Le pharisien s’est glorifié de ce qu’il a fait, il s’est glorifié tout seul. Il estime faire suffisamment et ne pas avoir besoin du salut de Dieu.

Quelle est notre attitude dans notre monde du XXIème siècle ? Faisons-nous ou sommes-nous ? Sommes-nous témoins du Christ ? Sommes-nous la lumière du monde qui brille pour éclairer les nations ? Entendons-nous l’appel du Christ, Lui qui s’est abaissé ? Sommes-nous prêts à vivre à notre tour dans l’humilité ?

Patrick Bonnemaison, diacre

© Paroisse Saint-Dominique, Paris 14ème - 2011-2013