Menu | Contenu | Retour | Actualités | Progression | Rechercher | Pied de page | Accessibilité | Plan du site | Accueil
Paroisse Saint Dominique
20, rue de la Tombe-Issoire
Adresse Postale
11, villa Saint Jacques
75014 PARIS
Tél : 01 45 65 20 25
Fax : 01 45 65 58 48
st.dominique.paroisse@orange.fr
MESSES A SAINT-DOMINIQUE
Lundi, une seule messe à 18h30
Mardi à vendredi :
8h, 12h15, 18h30
Samedi : 9h, 18h30
Dimanche
Eglise Saint-Dominique

9h, 10h30, 18h30
Pour les enfants, à 10h30, garderie et partage de la Parole adaptée.
Chapelle Saint-Yves
(11, rue Saint-Yves) :
9h30 (en français)
11h00 (en polonais)

- Des horaires particuliers sont prévus pour les fêtes et les temps de vacances.
Consultez les Annonces de la semaine dans la colonne de droite.
Dans la même rubrique
vidéos de la paroisse
Trouver une messe ?
Le portail jeune de l'Eglise de France
Voulez-vous rencontrer Jésus ?
La Voix du 14ème
Conférences des évêques de France
Le Jour du Seigneur
Radio Notre Dame
RCF : Radios chrétiennes francophones
Le saint du jour
JPEG - 6.5 ko
Port Saint Nicolas
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Accueil « Les éditoriaux du dimanche « 2016 « « Les nations marcheront vers ta lumière »

Epiphanie du Seigneur 3 janvier 2016

« Les nations marcheront vers ta lumière »

Cette lumière, à quoi sert-elle d’abord ? À voir ! Nous avons vu se lever son étoile disent les mages ! «  Quand ils virent l’étoile, ils éprouvèrent une très grande joie. En entrant dans la maison, ils virent l’enfant avec Marie sa mère ; et tombant à genoux, ils se prosternèrent devant lui.  » Les bergers et les mages ont donc vu, de leurs yeux, l’Enfant-Dieu et l’ont adoré et nous.... ?

Oui, nous aussi nous pouvons voir l’Enfant-Dieu, avec les yeux de la foi ! Le reconnaître comme celui qui nous donne accès au Père, c’est comme lui offrir l’encens des mages pour honorer sa divinité ! De l’Enfant-Dieu dans une humble crèche à l’homme, encore jeune, mis en croix, il nous est donné de voir Dieu à l’œuvre, dans notre humanité humble et vraie, un Dieu étonnant, déconcertant qui suscite en nous l’émerveillement, si notre cœur et notre intelligence sont ouverts…

Adorer Dieu, c’est entrer dans un chemin de vie, d’écoute de la Parole de Dieu, c’est dire non à l’esprit jaloux, menteur et assassin d’un Hérode, tentation qui peut tous nous traverser, plus ou moins, à un moment ou l’autre… « Tombant à genoux, ils se prosternèrent devant lui… » L’adoration se manifeste par ce geste humble de prosternation. Finalement, à l’Enfant-Dieu, nous pouvons nous offrir nous-mêmes, lui donner notre confiance, notre foi, notre vie, ce sera comme l’or des mages destiné à reconnaître la royauté de l’Enfant ! Alors, nous aussi, par ce don total, nous éprouverons « une très grande joie » !

Si nous dégageons l’épisode des Mages du folklore de la fête des Rois et de sa lumière dorée, si nous le lisons comme Matthieu l’a écrit, comme une catéchèse biblique sur les événements de l’Enfance du Messie, nous pouvons y découvrir l’appel de Jésus à notre foi adulte. Aujourd’hui encore il faut opter, et donc nous mettre en route ; aujourd’hui encore il faut nous ouvrir à l’universel ; aujourd’hui encore il faut accepter que l’espérance vienne au monde à travers l’humilité du fils de Dieu.

Père Robert Wrobel

© Paroisse Saint-Dominique, Paris 14ème - 2011-2013