Menu | Contenu | Retour | Actualités | Progression | Rechercher | Pied de page | Accessibilité | Plan du site | Accueil
Paroisse Saint Dominique
20, rue de la Tombe-Issoire
Adresse Postale
11, villa Saint Jacques
75014 PARIS
Tél : 01 45 65 20 25
Fax : 01 45 65 58 48
st.dominique.paroisse@orange.fr
MESSES A SAINT-DOMINIQUE
Lundi, une seule messe à 18h30
Mardi à vendredi :
8h, 12h15, 18h30
Samedi : 9h, 18h30
Dimanche
Eglise Saint-Dominique

9h, 10h30, 18h30
Pour les enfants, à 10h30, garderie et partage de la Parole adaptée.
Chapelle Saint-Yves
(11, rue Saint-Yves) :
9h30 (en français)
11h00 (en polonais)

- Des horaires particuliers sont prévus pour les fêtes et les temps de vacances.
Consultez les Annonces de la semaine dans la colonne de droite.
Dans la même rubrique
vidéos de la paroisse
Trouver une messe ?
Le portail jeune de l'Eglise de France
Voulez-vous rencontrer Jésus ?
La Voix du 14ème
Conférences des évêques de France
Le Jour du Seigneur
Radio Notre Dame
RCF : Radios chrétiennes francophones
Le saint du jour
JPEG - 6.5 ko
Port Saint Nicolas
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Accueil « Les éditoriaux du dimanche « 2016 « Avec Jésus, on va y arriver !

5ème dimanche du temps ordinaire, 7 février 2016 Année C

Avec Jésus, on va y arriver !

Mercredi commence le carême, le temps qui nous prépare à la fête de Pâques, aux jours de la commémoration de la Passion et de la Résurrection de notre Seigneur Jésus Christ.
Pendant le carême nous sommes appelés à apprendre à mourir un peu plus à nous-mêmes, en nous privant de certaines choses, en nous appliquant à la charité et au partage, en perdant un peu de notre temps pour la prière. Le carême, un grand exercice donc dans la mort à soi-même.
Mais pourquoi rajouter ce temps et cet exercice à ce que nous essayons déjà de vivre pendant toute l’année ? Il est bon de voir qu’au fur et à mesure que nous avançons dans le carême, la liturgie déplace notre regard de nous-mêmes vers Jésus. De plus en plus nous fixons notre regard sur Jésus qui monte à Jérusalem et qui s’y donne entièrement en se livrant à la mort « pour nous ». La veille de sa Passion, il nous laisse le signe de l’eucharistie en disant : « Ceci est mon corps livré pour vous. »
C’est, en effet, en nous aimant jusqu’à l’extrême, que Dieu l’a ressuscité des morts ; qu’il est passé de ce monde à son Père. Ainsi, il nous a ouvert une perspective. La mort peut aboutir à la vie, à condition que Jésus soit notre nourriture. En effet, c’est Lui qui nous fortifie afin que nous puissions nous donner, nous aussi, comme Lui et avec Lui à ceux qui nous sont confiés et à ceux qui croisent nos chemins. Oui, le Christ ressuscité nous aide à aimer comme Lui. Voilà le service qu’il nous a rendu et qu’il nous rend toujours. Vraiment, il est mort « pour nous » ; pour nous sauver de ce qui nous empêche à mourir un peu à nous-mêmes. Car, soyons honnêtes, nous n’aimons pas mourir !
Cependant, avec le Seigneur, mort et ressuscité, on va y arriver ! Dans la prière eucharistique III nous prions : « Quand nous serons nourris de son corps et de son sang, et remplis de l’Esprit Saint, accorde-nous d’être un seul corps et un seul esprit dans le Christ. Que l’Esprit Saint fasse de nous une éternelle offrande à ta gloire. » Oui, c’est le Christ qui réalise en nous ce qui rend gloire à Dieu. Bon carême à chacun de vous ! Ouvrez les portes de votre cœur pour la puissance de l’amour de Jésus !

Père Etienne Heyse

© Paroisse Saint-Dominique, Paris 14ème - 2011-2013