Menu | Contenu | Retour | Actualités | Progression | Rechercher | Pied de page | Accessibilité | Plan du site | Accueil
Paroisse Saint Dominique
20, rue de la Tombe-Issoire
Adresse Postale
11, villa Saint Jacques
75014 PARIS
Tél : 01 45 65 20 25
Fax : 01 45 65 58 48
st.dominique.paroisse@orange.fr
MESSES A SAINT-DOMINIQUE
Lundi, une seule messe à 18h30
Mardi à vendredi :
8h, 12h15, 18h30
Samedi : 9h, 18h30
Dimanche
Eglise Saint-Dominique

9h, 10h30, 18h30
Pour les enfants, à 10h30, garderie et partage de la Parole adaptée.
Chapelle Saint-Yves
(11, rue Saint-Yves) :
9h30 (en français)
11h00 (en polonais)

- Des horaires particuliers sont prévus pour les fêtes et les temps de vacances.
Consultez les Annonces de la semaine dans la colonne de droite.
Dans la même rubrique
vidéos de la paroisse
Trouver une messe ?
Le portail jeune de l'Eglise de France
Voulez-vous rencontrer Jésus ?
La Voix du 14ème
Conférences des évêques de France
Le Jour du Seigneur
Radio Notre Dame
RCF : Radios chrétiennes francophones
Le saint du jour
JPEG - 6.5 ko
Port Saint Nicolas
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Accueil « Les éditoriaux du dimanche « 2016 « Vivre la semaine sainte en se frappant la poitrine

Dimanche des Rameaux et de la Passion 20 mars 2016

Vivre la semaine sainte en se frappant la poitrine

En ce dimanche des Rameaux nous entrons dans la semaine sainte, la semaine dans laquelle nous célébrons la mort et la résurrection de Jésus.
Nous sommes appelés à faire plus que seulement une commémoration. La liturgie nous invite à entrer en scène et à devenir nous aussi des acteurs principaux, des participants aux événements de la mort et de la passion du Christ.
Le récit de la passion selon saint Luc nous invite à nous joindre à «  toute la foule des gens qui s’étaient rassemblés pour ce spectacle, observant ce qui se passait  ». Laissons-nous nous travailler par ce que nous entendons et ce que nous voyons et faisons ce que les hommes et les femmes de Jérusalem ont fait : «  ils s’en retournaient en se frappant la poitrine ».
En effet, ce qui s’est passé avec Jésus les a marqués et leur a ouvert les yeux, à tel point qu’ils ont manifesté un signe de pénitence. Ils sont retournés à la maison autrement qu’ils étaient venus. Car ils se sont rendus compte que c’était à cause de leurs péchés que le Christ en était arrivé là ; que c’étaient leurs péchés qu’il a portés ; qu’il avait pris sur lui leur condamnation.
La passion et la mort de Jésus nous appellent nous aussi à une conversion de cœur et à un changement de vie. La liturgie nous incite à nous reconnaître pécheurs et à nous ouvrir à la miséricorde de Dieu ; à nous laisser transformer par le sacrifice de Jésus pour devenir des hommes qui ressemblent davantage à Dieu.
La semaine deviendra un peu plus sainte quand, après les célébrations, nous retournerons à la maison dans la disposition des habitants de Jérusalem, c’est-à-dire en nous frappant la poitrine ou en prenant conscience que le Christ est mort pour nous, pécheurs.
Dans le sacrement de la réconciliation nous pouvons vivre le geste des habitants de Jérusalem d’une manière très personnelle. La possibilité vous en est offerte le mardi saint à Saint Pierre de Montrouge ainsi que le vendredi saint à Saint Dominique, après le chemin de croix, aux moments de la permanence ou à d’autres rendez-vous. Il est vrai qu’il n’est pas évident ni facile de parler de son péché. Cependant la vérité nous rend libres : la vérité sur nous-mêmes, et surtout la vérité de l’amour de Dieu.

Père Etienne Heyse

© Paroisse Saint-Dominique, Paris 14ème - 2011-2013