Menu | Contenu | Retour | Actualités | Progression | Rechercher | Pied de page | Accessibilité | Plan du site | Accueil
Paroisse Saint Dominique
20, rue de la Tombe-Issoire
Adresse Postale
11, villa Saint Jacques
75014 PARIS
Tél : 01 45 65 20 25
Fax : 01 45 65 58 48
st.dominique.paroisse@orange.fr
MESSES A SAINT-DOMINIQUE
Lundi, une seule messe à 18h30
Mardi à vendredi :
8h, 12h15, 18h30
Samedi : 9h, 18h30
Dimanche
Eglise Saint-Dominique

9h, 10h30, 18h30
Pour les enfants, à 10h30, garderie et partage de la Parole adaptée.
Chapelle Saint-Yves
(11, rue Saint-Yves) :
9h30 (en français)
11h00 (en polonais)

- Des horaires particuliers sont prévus pour les fêtes et les temps de vacances.
Consultez les Annonces de la semaine dans la colonne de droite.
Dans la même rubrique
vidéos de la paroisse
Trouver une messe ?
Le portail jeune de l'Eglise de France
Voulez-vous rencontrer Jésus ?
La Voix du 14ème
Conférences des évêques de France
Le Jour du Seigneur
Radio Notre Dame
RCF : Radios chrétiennes francophones
Le saint du jour
JPEG - 6.5 ko
Port Saint Nicolas
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Accueil « Les éditoriaux du dimanche « 2017 « Epiphanie du Seigneur

Epiphanie du Seigneur 8 janvier 2017 - Année A

Epiphanie du Seigneur

La solennité de l’Epiphanie du Seigneur n’a pas moins d’importance que celle de sa Nativité. Elle en souligne la portée universelle : tandis le récit de la nativité selon Saint Luc met l’accent sur l’accomplissement de la promesse à Israël (« Aujourd’hui vous est né un sauveur ! »), le récit de la visite des mages venus d’orient, selon Saint Matthieu, évoque la manifestation (épiphanie) du ‘roi des juifs qui vient de naître’ aux nations païennes, apportant donc à tout homme la révélation du Salut en Jésus-Christ.

Si ce récit, avec la tradition de la galette qui s’y rattache, participe au côté quelque peu merveilleux et touchant de Noël, il ne faut pour autant pas occulter le message profond qu’il délivre, invitant à la conversion et à la quête de Dieu, pour l’accueillir. Car déjà s’esquisse ici le drame profond résultant du refus de Dieu, quand l’homme, à l’instar d’Hérode, veut s’affranchir de la puissance divine et se donner son propre pouvoir, au prix de la violence et du refus de l’autre.

Comment ne pas voir dans cet épisode des mages le reflet d’un certain nombre de sujets qui nous occupent aujourd’hui : l’accueil de l’étranger, le multiculturalisme, le respect dû au faible, à la vie naissante… Alors que s’achève le temps de Noël, que la contemplation et l’adoration de l’enfant de Bethleem nous aide à mieux comprendre les défis de notre temps et à chercher les réponses et attitudes qui puissent favoriser la croissance du royaume de Dieu. Bonne et sainte année 2017 !

Père Franck Derville, aumônier de l’hôpital Cochin – Port-Royal

© Paroisse Saint-Dominique, Paris 14ème - 2011-2017