Menu | Contenu | Retour | Actualités | Progression | Rechercher | Pied de page | Accessibilité | Plan du site | Accueil
Paroisse Saint Dominique
20, rue de la Tombe-Issoire
Adresse Postale
11, villa Saint Jacques
75014 PARIS
Tél : 01 45 65 20 25
Fax : 01 45 65 58 48
st.dominique.paroisse@orange.fr
MESSES A SAINT-DOMINIQUE
Lundi, une seule messe à 18h30
Mardi à vendredi :
8h, 12h15, 18h30
Samedi : 9h, 18h30
Dimanche
Eglise Saint-Dominique

9h, 10h30, 18h30 .
Pour les enfants, à 10h30, garderie et partage de la Parole adaptée.
Chapelle Saint-Yves
(11 rue Saint-Yves) :
9h30 (en français)
11h00 (en polonais).

- Des horaires particuliers sont prévus pour les fêtes et les temps de vacances.
Consultez les Annonces de la semaine dans la colonne de droite.
Dans la même rubrique
vidéos de la paroisse
Trouver une messe ?
Le portail jeune de l'Eglise de France
Voulez-vous rencontrer Jésus ?
La Voix du 14ème
Conférences des évêques de France
Le Jour du Seigneur
Radio Notre Dame
RCF : Radios chrétiennes francophones
Le saint du jour
JPEG - 6.5 ko
Port Saint Nicolas
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Accueil « Les éditoriaux du dimanche « 2017 « Etrange et solitaire

3ème dimanche de Carême 19 mars 2017 - Année A

Etrange et solitaire

La Samarie et la Judée associée à la Galilée s’affrontaient religieusement. Entre Juifs et Samaritains ce n’était que séparation et hostilité. Pourtant, Jésus par une chaude journée, en plein midi, s’arrête à un puits, au puits de Jacob, en territoire samaritain et là il va amorcer la réconciliation entre ces deux régions tout dévoilant une réalité nouvelle dans la rencontre d’avec Dieu.

Chaque peuple avait son centre religieux l’un à Jérusalem, l’autre au monde Garizim où les Samaritains avaient construit un temple rival de celui de Jérusalem. Avec Jésus le lieu de rencontre avec Dieu ne compte plus ni celui des Juifs, ni celui des Samaritains. Par l’Incarnation de son Fils, Dieu, créateur du monde, des espaces et des hommes, est partout dans son monde. Le lieu ne compte plus : Il est partout puisqu’il est la source et la fin de tout. En Jésus, par Jésus, l’homme est la résidence de Dieu. Telle est la situation de la rencontre.

La femme arrive au puits pour puiser de l’eau comme Jésus d’ailleurs. Mais Jésus dans une grande patience va lui faire connaitre le mystère la réalité humaine où l’homme est le lieu de rencontre avec Dieu. Profitant de chaque réponse de la femme, Jésus la fait progresser vers Dieu et la connaissance d’elle-même. La femme vient chercher de l’eau pour apaiser sa soif (et peut-être d’autres personnes, le puits étant un lieu de rencontres) ; Jésus lui fait découvrir une autre soif celle d’une eau inépuisable : l’Amour de Dieu.

L’interrogeant sur les hommes qu’elle fréquente, Jésus lui fait découvrir qu’elle n’a pas de mari. Dans le même élan la Samaritaine reconnait Jésus comme Seigneur. En effet, Jésus est le 7ème homme qu’elle rencontre : le septième donc l’homme parfait. De l’eau nécessaire à la vie quotidienne, Jésus lui dévoile qu’il est lui-même l’Eau Vive, la seule, l’unique qui apaise toutes soifs.

Ces découvertes, la femme ne peut les garder pour elle seule. Laissant sa cruche au puits, elle se dépêche vers ses concitoyens pour leur annoncer la Bonne Nouvelle que Jésus patiemment lui a dévoilée. Croyant, ceux-ci s’élanceront vers Jésus pour lui annoncer qu’ils croient en lui.
En chemin vers Pâques effectuons de Jésus notre demeure, réactualisons l’Eau Vive qui nous abreuve, faisons de Jésus notre désir profond, soyons comme Lui des réconciliateurs.

Père Jean Robin

© Paroisse Saint-Dominique, Paris 14ème - 2011-2013