Menu | Contenu | Retour | Actualités | Progression | Rechercher | Pied de page | Accessibilité | Plan du site | Accueil
Paroisse Saint Dominique
20, rue de la Tombe-Issoire
Adresse Postale
11, villa Saint Jacques
75014 PARIS
Tél : 01 45 65 20 25
Fax : 01 45 65 58 48
st.dominique.paroisse@orange.fr
MESSES A SAINT-DOMINIQUE
Lundi, une seule messe à 18h30
Mardi à vendredi :
8h, 12h15, 18h30
Samedi : 9h, 18h30
Dimanche
Eglise Saint-Dominique

9h, 10h30, 18h30
Pour les enfants, à 10h30, garderie et partage de la Parole adaptée.
Chapelle Saint-Yves
(11, rue Saint-Yves) :
9h30 (en français)
11h00 (en polonais)

- Des horaires particuliers sont prévus pour les fêtes et les temps de vacances.
Consultez les Annonces de la semaine dans la colonne de droite.
Dans la même rubrique
vidéos de la paroisse
Trouver une messe ?
Le portail jeune de l'Eglise de France
Voulez-vous rencontrer Jésus ?
La Voix du 14ème
Conférences des évêques de France
Le Jour du Seigneur
Radio Notre Dame
RCF : Radios chrétiennes francophones
Le saint du jour
JPEG - 6.5 ko
Port Saint Nicolas
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Accueil « Les éditoriaux du dimanche « 2017 « Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu ?

4ème dimanche de Carême 26 mars 2017

Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu ?

« Maître, qui a péché ? Lui, ou ses parents, pour qu’il soit né aveugle ? » demandent à Jésus, les disciples.
Il est important de pouvoir faire une mise au point sur les interrogations que nous avons quant à l’origine des infirmités, de la souffrance, de la maladie…
Certes, dans l’ancien testament, nous pouvons lire que par leurs péchés, tels ou tels peuples auront une malédiction sur trois ou quatre, voire même quarante générations. Ainsi, si quelqu’un est infirme, serait-ce parce que le vieil arrière-grand-père aurait commis un grave péché ? Ou encore, beaucoup disent : « Qu’ai-je fait au Bon Dieu, pour vivre autant de malheurs personnels ? » Et d’autres, encore, refusent de croire en Dieu, car Il n’empêche pas la souffrance et la mort, alors qu’Il est tout puissant d’amour !
Trois points sont importants à identifier et à méditer :
-  Dieu nous laisse libre de choisir ce qui mène à la Vie, ou pas. Nous ne sommes pas des marionnettes !
-  Dieu ne prend aucun plaisir à voir souffrir sa création, et notamment l’humanité.
-  Dieu nous donne les moyens d’être sauvés de celui qui nous fait chuter et souffrir : le malin. Il nous donne son Fils pour le rachat de nos péchés, et pour notre salut.
La bonne question n’est pas de savoir sur qui, chez nos ascendants, la faute repose, mais de nous rendre compte que nous sommes tous solidaires dans la chute comme dans le relèvement.
Si un seul d’entre nous tombe, tous tombent.
Le Christ nous relève, et tous nous serons relevés.

Patrick Bonnemaison, diacre

© Paroisse Saint-Dominique, Paris 14ème - 2011-2013