Menu | Contenu | Retour | Actualités | Progression | Rechercher | Pied de page | Accessibilité | Plan du site | Accueil
Paroisse Saint Dominique
20, rue de la Tombe-Issoire
Adresse Postale
11, villa Saint Jacques
75014 PARIS
Tél : 01 45 65 20 25
Fax : 01 45 65 58 48
st.dominique.paroisse@orange.fr
MESSES A SAINT-DOMINIQUE
Lundi, une seule messe à 18h30
Mardi à vendredi :
8h, 12h15, 18h30
Samedi : 9h, 18h30
Dimanche
Eglise Saint-Dominique

9h, 10h30, 18h30
Pour les enfants, à 10h30, garderie et partage de la Parole adaptée.
Chapelle Saint-Yves
(11, rue Saint-Yves) :
9h30 (en français)
11h00 (en polonais)

- Des horaires particuliers sont prévus pour les fêtes et les temps de vacances.
Consultez les Annonces de la semaine dans la colonne de droite.
Dans la même rubrique
vidéos de la paroisse
Trouver une messe ?
Le portail jeune de l'Eglise de France
Voulez-vous rencontrer Jésus ?
La Voix du 14ème
Conférences des évêques de France
Le Jour du Seigneur
Radio Notre Dame
RCF : Radios chrétiennes francophones
Le saint du jour
JPEG - 6.5 ko
Port Saint Nicolas

24ème dimanche du Temps Ordinaire - 17 septembre 2017 - Année A

Etre comme Dieu

Telle est la tentation universelle, et si courante, de toute personne, tentation si bien relatée au début de la Genèse 3. Il existe, en effet, en tout être un désir latent de contrôler le monde et les gens en se croyant égal à Dieu possédant par soi-même la connaissance du bien et du mal et pouvant ainsi contrôler soi-même tous les autres et même l’univers en toute impunité alors que dès notre naissance nous sommes dépendants, redevables. Notre vie par exemple nous l’avons reçue sans participation de notre part, notre intelligence, notre langage, par exemple, nous viennent des autres...

Vouloir par soi-même être Dieu est un repli sur soi qui consiste à refuser, à nier l’existence des autres et, en fin de compte refuser l’existence de Dieu. Nous avons donc à prendre conscience puisque nous sommes créés à sa ressemblance que nous ne pouvons exister qu’en étant en communion, en communion avec Dieu, en communion avec les autres nous comportant comme Dieu qui est par essence communion, Père, Fils et Saint Esprit, en sa Très Sainte Trinité.

La parabole de Jésus, en ce dimanche, nous dévoile que nous couper des autres revient à se mettre en prison, dans un isolement que nous avons choisi et voulu. Certes parfois ce repli sur soi, nous n’en avons pas une conscience claire. Mais si nous décidons de faire payer aux autres leurs dettes, nous cessons comme le créancier impitoyable d’être images de Dieu.

Soyons lucides sur la dette énorme que nous avons envers la miséricorde de Dieu à notre égard. Elle est si visible quand nous regardons et méditons la vie de Jésus en sa mort et sa résurrection. Peut-être ainsi nous deviendrons lucides sur notre aveuglement quand nous regardons ou jugeons les autres.

« Bienheureux les miséricordieux, ils obtiendront miséricorde »

Père Jean Robin

© Paroisse Saint-Dominique, Paris 14ème - 2011-2017