Menu | Contenu | Retour | Actualités | Progression | Rechercher | Pied de page | Accessibilité | Plan du site | Accueil
Paroisse Saint Dominique
20, rue de la Tombe-Issoire
Adresse Postale
11, villa Saint Jacques
75014 PARIS
Tél : 01 45 65 20 25
Fax : 01 45 65 58 48
st.dominique.paroisse@orange.fr
MESSES A SAINT-DOMINIQUE
Lundi, une seule messe à 18h30
Mardi à vendredi :
8h, 12h15, 18h30
Samedi : 9h, 18h30
Dimanche
Eglise Saint-Dominique

9h, 10h30, 18h30
Pour les enfants, à 10h30, garderie et partage de la Parole adaptée.
Chapelle Saint-Yves
(11, rue Saint-Yves) :
9h30 (en français)
11h00 (en polonais)

- Des horaires particuliers sont prévus pour les fêtes et les temps de vacances.
Consultez les Annonces de la semaine dans la colonne de droite.
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Accueil « Les éditoriaux du dimanche « Notre vie est un éternel discernement…

25ème dimande du Temps Ordinaire - 24 septembre 2017 - Année A

Notre vie est un éternel discernement…

Qu’est-ce qui est bon pour moi ? Que puis-je faire de bon pour les autres ? Mes pensées, sont-elles les pensées de Dieu ? Est-ce que j’agis selon l’Evangile ? Mon regard est-il mauvais, parce que Dieu est bon ?

Dans la parabole des ouvriers de la dernière heure, le maitre de la vigne agit selon sa justice. Il convient de la somme d’une pièce d’argent comme salaire pour ceux qui vont travailler douze heures à sa vigne, et ceux-ci sont d’accord. Il donnera la même somme à ceux qui ne travailleront qu’une heure. La jalousie fait protester ceux qui ont travaillé douze fois plus, en étant éprouvés par le poids du jour et la chaleur.

Selon la pensée du monde, avec le sentiment de justice sociale et la revendication d’égalité, nous pourrions comprendre ces revendications. Selon la pensée de Dieu, qui donne selon sa bonté, gratuitement, sans regarder à côté, sans comparer, nous avons une nouvelle manière d’appréhender la vie et nous avons à discerner l’attitude que nous devons adopter, tant pour nos dons que pour la réception des dons.

Nombreuses sont les familles qui se déchirent au moment d’hériter, à cause de la jalousie, et de l’envie. Que restera-t-il quand tous les protagonistes seront morts ?

La pendule du grand père, la commode de la grand-mère, la collection du père, l’argenterie de la mère… que des denrées périssables ! Ou bien la mémoire de déchirements, ou de moments d’amour… que des sentiments inscrits pour toujours !

Choisissons l’Amour, car il est éternel !

Patrick Bonnemaison, diacre

© Paroisse Saint-Dominique, Paris 14ème - 2011-2017