Menu | Contenu | Retour | Actualités | Progression | Rechercher | Pied de page | Accessibilité | Plan du site | Accueil
Paroisse Saint Dominique
20, rue de la Tombe-Issoire
Adresse Postale
11, villa Saint Jacques
75014 PARIS
Tél : 01 45 65 20 25
Fax : 01 45 65 58 48
st.dominique.paroisse@orange.fr
MESSES A SAINT-DOMINIQUE
Lundi, une seule messe à 18h30
Mardi à vendredi :
8h, 12h15, 18h30
Samedi : 9h, 18h30
Dimanche
Eglise Saint-Dominique

9h, 10h30, 18h30
Pour les enfants, à 10h30, garderie et partage de la Parole adaptée.
Chapelle Saint-Yves
(11, rue Saint-Yves) :
9h30 (en français)
11h00 (en polonais)

- Des horaires particuliers sont prévus pour les fêtes et les temps de vacances.
Consultez les Annonces de la semaine dans la colonne de droite.
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Accueil « Les éditoriaux du dimanche « L'huile de la charité

L’huile de la charité

32ème dimanche du Temps Ordinaire - 12 novembre 2017 - Année A

L’évangile d’aujourd’hui nous parle de jeunes filles prévoyantes et de jeunes filles insouciantes.

Cette parabole s’applique à chacun de nous : parfois, nous sommes comme les jeunes filles prudentes qui ont su se faire des réserves et parfois nous sommes comme les jeunes filles sottes qui ne pensent qu’à l’instant présent.

L’être humain et l’animal ont l’habitude de prévoir et faire des provisions. À l’approche de l’hiver, les ours se préparent au sommeil hivernal, les écureuils ramassent des glands et des noix qu’ils entreposent afin de subsister jusqu’au printemps. Nous équipons nos voitures de pneus d’hiver, sortons nos manteaux et nos bottes. Les humains comme les animaux sont à la fois avisés et prudents, sages et vigilants, dans leur manière d’agir.

Certaines personnes pensent que les filles prévoyantes sont égoïstes parce qu’elles ne veulent pas partager leur huile. Mais l’évangile souligne ici qu’en fin de compte nous devons seuls assumer la responsabilité de nos choix. Nous ne serons pas sauvés parce que nous avons une tante religieuse, une mère qui priait le chapelet chaque jour, des parents qui allaient à la messe régulièrement, un fils qui travaillait avec les migrants et les pauvres. On devra répondre personnellement de ce que nous avons fait ou manquer de faire. Le Christ insiste sur la responsabilité de chacun et de chacune.

Certaines personnes croient que la foi chrétienne est une sorte d’aliénation, une croyance qui n’a d’influence qu’après la mort et que les chrétiens ne sont pas intéressés au temps présent… c’est exactement le contraire. La foi chrétienne nous invite à agir maintenant, à ne pas gaspiller le temps qui nous est donné. L’éternité commence maintenant et le temps nous est offert comme un cadeau pour que nous ouvrions les yeux et le cœur afin de faire autant de bien que possible.

C’est l’huile de la charité qui permet à notre lampe de rester allumée.

Père Slawek Zabiegalowski

© Paroisse Saint-Dominique, Paris 14ème - 2011-2017