Menu | Contenu | Retour | Actualités | Progression | Rechercher | Pied de page | Accessibilité | Plan du site | Accueil
Paroisse Saint Dominique
20, rue de la Tombe-Issoire
Adresse Postale
11, villa Saint Jacques
75014 PARIS
Tél : 01 45 65 20 25
Fax : 01 45 65 58 48
st.dominique.paroisse@orange.fr
MESSES A SAINT-DOMINIQUE
Lundi, une seule messe à 18h30
Mardi à vendredi :
8h, 12h15, 18h30
Samedi : 9h, 18h30
Dimanche
Eglise Saint-Dominique

9h, 10h30, 18h30
Pour les enfants, à 10h30, garderie et partage de la Parole adaptée.
Chapelle Saint-Yves
(11, rue Saint-Yves) :
9h30 (en français)
11h00 (en polonais)

- Des horaires particuliers sont prévus pour les fêtes et les temps de vacances.
Consultez les Annonces de la semaine dans la colonne de droite.
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Accueil « Enfance et jeunesse « Groupe SUF NDF « Défi Ascalon - patrouille du cerf de la troupe XXVIII

Défi Ascalon - patrouille du cerf de la troupe XXVIII

Bonjour à tous,

Cela fait maintenant un an que nous avons été accueillis par la paroisse St Dominique. Mais nous sommes peut être toujours inconnus de certains. Vous nous avez peut-être rencontrés lors des services rendus à la paroisse ou lors de ventes de gâteaux.
Nous sommes les scouts unitaires de France du groupe XXI Notre Dame de France, plus précisément la patrouille du cerf de la troupe XXVIII.

Mais qu’est-ce que le scoutisme ?

Tout d’abord le scoutisme est un grand mouvement créé en 1907 par l’anglais Baden Powell et introduit en France par le père Jacques Sevin en 1920. Aujourd’hui il y a plus de 141 000 scouts en France. Le but du scoutisme est d’aider les jeunes à former leur caractère et à construire leur personnalité tout en contribuant à leur développement physique, mental et spirituel afin qu’ils puissent être des citoyens actifs dans la société.

Nous sommes donc des scouts unitaires de France. Ce mouvement est né en 1971 d’une division avec les Scouts de France. Le mouvement est dit « unitaire » en référence au maintien dans la pédagogie d’une seule branche centrale de 12 à 17 ans. En effet notre pédagogie est que le plus grand aide et fasse grandir le plus jeune et que le plus jeune prenne exemple sur le plus grand. Nous sommes 29 000 scouts unitaires en France.
Mais qu’importe notre mouvement, nous partageons tous les même valeurs ! L’aventure, le service, la prière et la progression sont au cœur du scoutisme.
Chaque mois nous nous retrouvons pour vivre un weekend ou une simple sortie durant laquelle/lequel nous vivons des moments de partage et de joie tout en développant des qualités techniques comme le froissartage, la topographie ! Mais le moment qui reste le plus important est le fameux camp d’été. Souvent une vingtaine de jours pour les éclaireurs et les guides, le camp d’été permet aux scouts de vivre pleinement l’aventure scout.

Nous sommes la patrouille du Cerf de la troupe XXXVIIIème de Paris.
Notre ancienne troupe (XXIème), étant trop nombreuse, elle a été divisée ce qui créa la troupe XXXVIIIème. Le groupe est un ancien ; rattaché à notre paroisse, il a été créé en 1929.
Dans notre patrouille, nous sommes 7 :
Oliver Lapierre, Charles Viossat, Louis-Marie Pace, Loïc de Chavagnac, Pierre-Veda Charlois-Ou, Emile Marteau et Pierre Fasquelle.

La patrouille parle :

Emile, novice
Je suis devenu scout, mais dans un premier temps louveteau, parce qu’un ami de la paroisse en était un. Je voulais voir un peu à quoi cela ressemblait. J’ai essayé et puis j’ai voulu rester. J’ai continué mon aventure et je suis maintenant éclaireur. J’aime le scoutisme parce qu’il me permet de vivre des moments qui ne sont pas ordinaires, comme les raids, les aventures et les explorations.

Pierre, novice
Je suis devenu scout grâce à mes parents qui étaient scouts eux-aussi et à mon grand-frère. J’ai été louveteau pendant 4 ans, puis j’ai continué vers de plus grandes aventures chez les éclaireurs. J’aime les scouts car ils me font progresser et les grandes aventures me plaisent beaucoup, beaucoup !

Pierre-Véda, seconde année
Chez les scouts, il y a des jeux, de l’aventure et c’est ça qui me plait. On se retrouve une fois par mois environ pour vivre des weekends dans la forêt. On quitte la technologie et on apprend plein de choses comme le froissartage (le maniement du bois), la topographie, la cuisine et les chants autour du feu.

Loïc, seconde année
Je suis devenu scout car j’avais fait du louveteau et que j’avais envie de progresser. Mais si j’ai commencé le scoutisme (louveteau, scout,...) c’est parce que j’avais soif d’aventure (le scoutisme m’en a d’ailleurs beaucoup procuré). Ma motivation était donc cette soif d’aventure et l’envie de suivre les traces de mon frère qui s’était déjà "enrôlé" dans le scoutisme. Ce que j’aime dans le scoutisme, c’est la solidarité, l’entraide, l’écoute entre l’aîné et le cadet et l’aventure vécue toujours avec le sourire.
Bref, le scoutisme est vraiment une belle expérience à vivre ensemble.

Louis-Marie, troisième
Je suis devenu scout car ma sœur l’était et j’ai donc voulu essayer. J’ai commencé mon aventure en tant que louveteau puis j’ai continué en devenant éclaireur. Les scouts m’aident au quotidien, que ce soit dans ma vie spirituelle que dans ma vie en général. Se retrouver chaque mois nous permet de profiter de la nature et de faire un point sur notre progression avec un seul objectif : rendre chaque jour un service à quelqu’un.

Charles, second
Je suis le second du cerf de la troupe XXXVIIIème Paris. Je commence ma 7ème année en tant que scout. J’ai fait 4 ans de louveteau, ou j’ai pu découvrir le scoutisme. J’ai aimé et j’ai continué en devenant éclaireur, ce qui est très différent des louveteaux. Après deux années dans la patrouille de la Panthère, je suis devenu un jeune second chez les Cerfs. J’ai prononcé ma promesse, un moment fort pour chaque scout où on s’engage. Ce qui m’a marqué au louveteau, c’est l’entraide. En tant qu’éclaireur, les principes du scoutisme sont bien entendu maintenus. Avec notre expérience et notre maturité, nous pouvons faire plus de chose. Que ce soit aux louveteaux ou aux éclaireurs, j’ai aimé apprendre et apprendre aux autres car, au scout, tous les savoirs sont basés sur l’expérience du plus grand. Ce que je préfère : les raids. Les pauses permettent de rencontrer des personnes, comme un directeur de rallye de moto. Cette année, nous avons déjà fait des choses cools comme un camp de pâque à Vézelay ou un weekend sous la neige, j’attends le camp avec impatience.

Oliver, chef de patrouille (CP)
Ayant pris exemple sur mon grand frère, j’ai été louveteau puis éclaireur. J’entame ma 9ème année de scoutisme. Cette grande famille qu’est le scoutisme permet à tous ses membres de vivre une aventure inoubliable. Cette aventure ne se vit pas que lorsqu’on est à la troupe, elle se vit au quotidien tous les jours de notre vie.
Ce que je trouve important chez les scouts c’est la progression. En tant que chef de patrouille je suis responsable de la progression de mes patrouillards et il n’y a rien de plus beau que de voir mes scouts grandir et développer leurs qualités en s’épanouissant.

Un weekend sous la neige à Rambouillet en février 2018.

Le 9 juillet 2018

© Paroisse Saint-Dominique, Paris 14ème - 2011-2017