Menu | Contenu | Retour | Actualités | Progression | Rechercher | Pied de page | Accessibilité | Plan du site | Accueil
Paroisse Saint Dominique
20, rue de la Tombe-Issoire
Adresse Postale
11, villa Saint Jacques
75014 PARIS
Tél : 01 45 65 20 25
Fax : 01 45 65 58 48
st.dominique.paroisse@orange.fr
MESSES A SAINT-DOMINIQUE
Lundi, une seule messe à 18h30
Mardi à vendredi :
8h, 12h15, 18h30
Samedi : 9h, 18h30
Dimanche
Eglise Saint-Dominique

9h, 10h30, 18h30 .
Pour les enfants, à 10h30, garderie et partage de la Parole adaptée.
Chapelle Saint-Yves
(11 rue Saint-Yves) :
9h30 (en français)
11h00 (en polonais).

- Des horaires particuliers sont prévus pour les fêtes et les temps de vacances.
Consultez les Annonces de la semaine dans la colonne de droite.
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Accueil « Les événements « Archives « En Turquie : sur les pas de St-Paul

En Turquie : sur les pas de St-Paul

27 pèlerins conduits par le Père Maxime d’Arbaumont ont vécu de grands moments de joie, d’émotion, de prière, de partage, de rencontre.

Sur les pas de Saint Paul, 27 pèlerins conduits par le Père Maxime d’Arbaumont ont vécu de grands moments de joie, d’émotion, de prière, de partage, de rencontre. Un pèlerinage riche de découvertes et de joies nouvelles qui a permis chacun de cheminer à son rythme sur le sentier de la foi, de l’amitié et de la connaissance.

Les pèlerins à Ephèse

Plongés dès l’arrivée dans l’effervescence d’Istanbul tous nos sens sont mis en éveil, parfum d’orient, abondance de couleur, marée humaine, richesse du patrimoine. La visite de la ville nous conduira entre autre à Sainte Sophie, à la Mosquée Bleue, au palais de Topkapi, à la Mosquée de Soliman, à une croisière sur le Bosphore. « La cerise sur le gâteau », comme se plaisait à dire Alexandre notre guide, fut sans aucun doute Saint Sauveur in Chora avec ses mosaïques et ses fresques fabuleuses du 13ème siècle, c’est la Bible qui revit là.

Nos rencontres avec Monseigneur Yakan, vicaire épiscopal des assyro chaldéens avec les dominicains puis avec Monseigneur Pelâtre vicaire épiscopal catholique d’Istanbul nous ont permis de mesurer les difficultés des chrétiens dans ce pays à 99% musulman.
Ces églises accueillent aujourd’hui beaucoup de réfugiés irakiens, libanais, syriens et iraniens. La foi de ces hommes est immense, ils ont confiance dans la prière de chacun pour les accompagner sur ces chemins difficiles où ils croisent beaucoup de pauvreté et de détresse.. Nous nous sommes aussi rendus au Patriarcat grec orthodoxe en ce temps pascal où les fidèles se font un devoir de rencontrer leur patriarche Bartolomeos.

Via Ankara nous avons pris la route vers la Cappadoce au paysage insolite, chaotique, surréaliste : cheminées de fées, habitations troglodytes, petites églises rupestres. Fidèles reproductions des grands édifices byzantins ces églises ont été creusées à même la pierre dès le 6ème siècle. Elles sont richement décorées de fresques, nous y célébrerons l’Eucharistie unissant nos prières à ceux qui nous ont précédés dans la foi il y a des siècles.

C’est à Konya (ancienne Iconium) que nous trouvons réellement les pas de l’Apôtre Paul. La messe célébrée chez des sœurs italiennes nous offrira un moment de très forte émotion : nous partageons cette Eucharistie avec des réfugiés irakiens arrivés depuis peu. Pauvres d’entre les pauvres leur ferveur est immense et nous donne une grande leçon d’humilité.

Après la steppe monotone, le paysage de vallées riches, de forêts épaisses et de lacs aux couleurs féeriques est un plaisir pour les yeux. Sur le site antique d’Antioche de Pisidie à l’emplacement de la synagogue où Paul a prêché et où la première basilique lui a été dédiée nous lisons le chapitre 13 des Actes des Apôtres.

Les trois villes antiques de Colosses, Laodicée et Hiérapolis sont à courte distance (une journée de marche) les unes des autres. Laodicée est une des sept églises de l’Apocalypse. A Hiérapolis un nouveau paysage insolite s’offre à nos yeux : de grandes vasques aux eaux turquoises et aux parois d’un blanc éblouissant, ce paysage est formé par le ruissellement à flanc de montagne d’eau chaude gorgée de carbonate de calcium. Sur le site antique, nous célébrerons l’Eucharistie dans le martyrium de Saint Philippe.

En Cappadoce

Autre site antique : Aphrodisias ; dédiée à Aphrodite, la ville résista à l’implantation du christianisme jusqu’au 5ème siècle. Nous sommes les seuls visiteurs de ce site dont l’odéon magnifiquement conservé est un petit bijou.

A Milet, ancien port, maintenant comblé par les alluvions du fleuve Méandre Saint Paul fit ses adieux aux anciens d’Ephèse fuyant la ville après la révolte des orfèvres (Actes 20/17-36).

La ville antique de Priène occupe une situation exceptionnelle sur les flancs du mont Mykale dominant la plaine du Méandre.

Enfin Ephèse, un des plus grands centre commerciaux et religieux du monde gréco-romain . Paul y séjournera deux ans, la ville deviendra un grand centre du christianisme, deux conciles s’y tiendront au 5ème siècle. L’Apôtre Jean y séjourna accompagné de la Vierge Marie.
La messe sera célébrée dans la petite chapelle érigée près de la maison de la Vierge Marie épargnée d’un incendie violent l’année dernière. Dans ce lieu magique vénéré par les chrétiens et les musulmans, notre ferveur est grande.
Le site antique nous enchante, la bibliothèque de Celsus offre sa façade à deux étages, instants de recueillement sur les vestiges de la basilique des conciles où Marie a été proclamée Mère de Dieu. Un peu plus loin, nous irons voir les ruines de la basilique érigée sur le tombeau de Saint Jean, appréciant ici encore la grandeur de l’histoire du christianisme.

A Hierapolis

Dernier jour du pèlerinage : à Izmir (ancienne Smyrne), la messe est à Saint Polycarpe, église de Monseigneur Franceschini, archevêque d’Izmir.

La conclusion de ce récit appartient au Père Maxime qui nous adresse à la fin de la messe ses remerciements pour la cohésion du groupe, la prière fervente, la joie envahissante et la grâce du Seigneur savourée ensemble et dont nous avons demandé le partage avec ceux que nous aimons.

Pascale J. (mai 2007)

© Paroisse Saint-Dominique, Paris 14ème - 2011-2013