Menu | Contenu | Retour | Actualités | Progression | Rechercher | Pied de page | Accessibilité | Plan du site | Accueil
Paroisse Saint Dominique
20, rue de la Tombe-Issoire
Adresse Postale
11, villa Saint Jacques
75014 PARIS
Tél : 01 45 65 20 25
Fax : 01 45 65 58 48
st.dominique.paroisse@orange.fr
MESSES A SAINT-DOMINIQUE
Lundi, une seule messe à 18h30
Mardi à vendredi :
8h, 12h15, 18h30
Samedi : 9h, 18h30
Dimanche
Eglise Saint-Dominique

9h, 10h30, 18h30
Pour les enfants, à 10h30, garderie et partage de la Parole adaptée.
Chapelle Saint-Yves
(11, rue Saint-Yves) :
9h30 (en français)
11h00 (en polonais)

- Des horaires particuliers sont prévus pour les fêtes et les temps de vacances.
Consultez les Annonces de la semaine dans la colonne de droite.
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Accueil « Sacrements, prières « Sacrement des malades « La mort : un passage vers le Père

La mort : un passage vers le Père

En ce dimanche 2 Novembre où nous prions pour nos défunts, nous sommes invités à méditer sur la mort. Qu’est ce que la mort ?

Face au décès d’un proche la mort est toujours un moment difficile de l’existence. Il est perçu comme un déchirement et suscite souvent bien des problèmes. Nous sommes désemparés et parfois révoltés devant la mort, surtout dès qu’elle s’accompagne de grandes souffrances ou qu’elle atteint des jeunes, voire des enfants. Elle est considérée comme injuste, scandaleuse même. Elle est parfois l’occasion de se poser des questions sur le sens de la vie, et sur Dieu…..

La foi chrétienne, cependant, nous révèle le vrai sens de la mort et suscite l’espérance. La mort, pour Jésus est un passage vers le Père. Cela ne l’a pas empêché d’avoir peur de la mort, d’être bouleversé à l’approche de sa mort, mais c’était sa foi la plus profonde et c’est cette foi-là qui lui a permis d’affronter son destin, d’aller jusqu’au bout du don de sa vie. Il disait à ses amis :
« Je m’en vais vous préparer une place, et il y a beaucoup de places dans la maison de mon Père. »
C’est là qu’il nous attend, au terme de notre route, avec tous ceux qui nous ont précédés. Car notre route aura un terme et ce terme, c’est Dieu.

Au long des années, nous devrions donc avoir un comportement tout autre devant la mort. Si la mort reste encore le sujet que nous ne voulons pas aborder, et quelque chose à craindre, il faut nous demander comment nous vivons les consignes du Seigneur, les témoignages de tant de générations qui ont cru en lui ?

P. Edmond
dans l’éditorial du 2 novembre 2008

© Paroisse Saint-Dominique, Paris 14ème - 2011-2017